Mots et couleurs

textes auto-biographiques anciens et actuels, poésie, chansons, contes et nouvelles

03 mars 2008

APRES


Mais non Aza je ne m’en vais pas. J’ai seulement opéré un dédoublement. La Femme Patchwork, je la portais depuis quelques temps dans ma tête, mon souffle, ma voix. C’est un combiné de toutes celles que je fus, de la petite fille à la grand-mère, de toutes celles qui ont tissé mes saisons et mes jours, de toutes celles que j’ai côtoyées, rencontrées, aimées. Depuis Vendredi soir, où elle a fait sa première sortie publique, elle a pris son autonomie …
Je ne sais jamais comment va se faire la mutation. Quelle part aura l’imprévu.
Ça a marché. Il y a bien eu des accros de sonorisation ( ceux qui ne se produisent jamais en répétition mais déboulent ce soir-là) Je suis heureuse. Samedi, toute la journée, je me suis trimballé un bonheur béat, un calme plat. Aucun projet. Quand je me sentais sommeilleuse, j’allais me coucher une petite demi-heure. Toutes les tensions lâchées, les projets arrêtés. Repos. Comme à la parade ! Repos !
Aujourd’hui Lundi il en reste encore en réserve de cette passivité lente, souple, bienheureuse … mes obsessions ne sont pas encore revenues. Déjà bien sûr il faut penser à « après », à la prochaine …, maintenir la forme, corriger les approximations … mais rien qui presse … on verra demain
« Demain Demain à la source encore fraîche
Demain Demain attends-moi Capitaine ! »
Le mot de « demain » vient de faire jaillir ce refrain, preuve que la mécanique ne va tarder à se remettre en route, l’envie de piano me démanger les doigts …
L’envie, le besoin, de me déplacer avec elle « La femme Patchwork », celle qui se trouve tellement à l’aise d’avoir assemblé ses carrés de mots et de notes, celle qui espère ce dosage subtil entre ceux qui attendent, écoutent, rient, applaudissent et sa propre joie.
« Que c’est merveilleux d’être femme, que c’est beau, que c’est doux
Le saviez-vous la belle, la belle le saviez-vous ? »
Une photo un peu floue mais le souvenir est toujours flou n’est-ce pas ? pour l’éclaircir il n’y a qu’à le recommencer …

1 commentaires:

Anonymous gazou a dit...

Je me réjouis que la première se soit bien passée..Et j'attends avec plaisir le 3àmai où tu feras ton spectacle chez nous..Bisous!

mardi, 04 mars, 2008  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil