Mots et couleurs

textes auto-biographiques anciens et actuels, poésie, chansons, contes et nouvelles

24 septembre 2015

pour Aneta de ce jour d'hui ...


Tu prendras l’anse du panier
Et tu iras cueillir des pommes
Légère
Tu attendras qu’il te revienne
Car c’est légère tu le sais bien qu’il te préfère
De toi le rire sur une courbe
Qui dévale jusqu’à sa peau
De toi l’haleine sur sa bouche
Légère comme plume d’oiseau
De toi ce temps sans démesure
Et sans mesure tout autant
Aux paradoxes de vos rives
Un seul courant …
Ne tarde pas
Sur la nuit douce pose ta forme dans un lit
Laisse le sommeil effacer
ce vilain pli coupant ton front
En deux hémisphères tortueux
Va-t-en, légère, réconcilier
Et le cadet de tes soucis
Et l’assurance des filles aînées
Bien sûr qu’il t’aime puisqu’il le dit
Bien sûr qu’il t’aime en ce moment
Dormant déjà, déjà rêvant
Et devenu lui-même oiseau
il traverse les continents
Pour te caresser, pour te prendre
Et te bercer jusqu’au matin
Volons ensemble mon amour
La vie est parfois si légère
Qu’elle nous sert de porte-avions
Rien ne viendra troubler ce songe

De n’être qu’un en étant deux
La minute d’éternité
Vaut bien un siècle
Si nous savons la faire durer jusqu’à la minute prochaine
Qui nous verra nous retrouver
Vers toi je viendrai si légère
Que tu oublieras qui je suis
Et me gobera toute entière
N’oublie jamais cette nuit claire
Où me suis faite mouche ou moustique
Pour l’oiseau bleu

1 commentaires:

Blogger Solange a dit...

C'est très beau!

lundi, 28 septembre, 2015  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil