Mots et couleurs

textes auto-biographiques anciens et actuels, poésie, chansons, contes et nouvelles

20 octobre 2011

lettres d'automne F


F
Geneviève,

Si formidable la fenêtre Encadrée aux battants du temps !
La solitude a fait son nid au balcon doré des amis
Et la pie ? et la pie ?
Oh ! Glorieuse elle s’appuie sur son chant.

Si admis dans le paysage, l’écureuil !

Voilà ! C’est simple
Le contre-poids de l’équilibre au balancement.

(la pie sursaute sur sa branche et se tait
il se pourrait il se pourrait ….
que l’écureuil soit son amant)

en tous cas je ne sais si vous êtes au courant
- les voitures roulent les voitures roulent
et vous là-bas et nous dedans-

Si formidable la fenêtre Encadrée aux battants du temps !

2 commentaires:

Blogger julie70 a dit...

Je m'en souviens si bien et avec tellement de tendresse et nostalgie de ce lieu et cette fenêtre et jardin

mardi, 25 octobre, 2011  
Blogger Solange a dit...

C'est vrai qu'elle est très jolie cette fenêtre qui permet de surveiller ce qui ce passe dans la cour.

mardi, 25 octobre, 2011  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil