Mots et couleurs

textes auto-biographiques anciens et actuels, poésie, chansons, contes et nouvelles

26 juin 2011

anniversaire

Sète ce 18 juin 1940

Mon cher petit mari adoré,

Il est 2heures et avant d’aller promener Pierrot je t’écris mais je suis presque sûre que cette lettre ne t’arrivera pas. C’est quand même un petit bonheur que d’écrire sur ce papier à ton intention. Hier je n’ai pas écrit car la déclaration du maréchal Pétain avait entamé mon moral. Aujourd’hui je m’habitue un peu à cette idée que la France a été trahie.
Aujourd’hui je pense que c’est le 18 et que tu as 26 ans. J’aurais tant voulu t’envoyer quelques friandises mais c’est impossible. Je t’envoie seulement mes pensées et tout mon amour. Je pense à toi sans cesse et je voudrais tant avoir de tes nouvelles. Depuis le 7 juin je n’ai plus rien de toi et je suis anxieuse. Je me demande où tu dois être et s’il faut que j’attende un mois !… je veux pourtant conserver l’espoir et je me dis tous les jours que le lendemain m’apportera du nouveau.
Pierrot est toujours bien diable et bien amusant. Maintenant il trotte tout seul dans la rue et à la Placette ou à l’Esplanade il ne veut pas que je lui donne la main, il va jouer avec de plus grands que lui et il sait très bien se faire respecter. Il est toujours mignon et tout le monde l’aime. Pour ton anniversaire il t’envoie un bien gros baiser. Il ne t’envoie pas une carte car elle ne t’arriverai pas peut-être.
Je ne t’en écrirai pas plus long ;
Pierrot t’envoie un gros baiser.
Moi je t’aime, je pense à toi et je mets dans cette lettre mes baisers les plus doux, les plus tendres.
Pour ton anniversaire je voudrais te donner tout mon amour.
Rien qu’à toi seul toujours et malgré tout.
Ta petite Marcelle

* Roger est tué le 17 juin.

5 commentaires:

Blogger julie70 a dit...

alors, elle a eu une premonition...
lettre si emouvante!
souvenir de Juin 1940
merci de l'avoir partage avec nous
embrasse Pierrot de ma part

dimanche, 26 juin, 2011  
Blogger Solange a dit...

C'est très touchant, toutes les souffrances que les guerres ont apportées, et ça continu.

dimanche, 26 juin, 2011  
Anonymous gazou a dit...

c'est très émouvant
et je comprends que pour le fils qui retrouve ces lettres, ce soit un cadeau inestimable

lundi, 27 juin, 2011  
Blogger micheline a dit...

oui c'est cela
ces petites bougies des absents.
une fleur, un ruban,une lettre.
et quelques mots sur un blog vivant..une chanson dans le vent

mardi, 28 juin, 2011  
Anonymous Joelaindien a dit...

merci du beau partage !

jeudi, 04 août, 2011  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil