Mots et couleurs

textes auto-biographiques anciens et actuels, poésie, chansons, contes et nouvelles

16 avril 2013

au coeur du printemps


Sortie dans la nuit
C’est simple la nuit. Pourquoi n’être pas sortie plus tôt ?
Pas de bruits. Seul un âne qui s’exprime lentement, sobrement, et rejoint les étoiles.
Les primevères dans une lueur douce encore plus présentes que de jour. Je ne les avais pas remarquées aussi nombreuses et fournies.

Le rêve après. Une amie morte qui y vient. Hier j’ai tenu dans mes mains le bonnet de théâtre qu’elle m’avait tricoté. Dans le rêve, son enfant, un petit garçon, mort lui aussi. Peut-être ma prière pourrait-elle lui redonner la vie ? Et c’est ce que mon simple souhait suscite. L’enfant se relève, me regarde, je prends l’enfant dans mes bras  …

Primavera, printemps, primevères …

Hier les enfants à l’école assis par terre pour l’heure du conte. Une fille très savante en étymologie, un garçon reconnaissant le conte et se souvenant des graines de piroulite qui rendent le corbeau musicien …

J’ai trouvé dans la cour un cœur abandonné … la montagne en a pris la forme


2 commentaires:

Blogger Solange a dit...

C'est très joli! Est-ce la vue que vous avez de chez-vous.

mercredi, 17 avril, 2013  
Blogger Julie Kertesz a dit...

Pieds nus, sortir la nuit. Je voudrais être avec toi la faire, mais je dérangerai la tranquillité. Je m'y sens lá.

jeudi, 18 avril, 2013  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil