Mots et couleurs

textes auto-biographiques anciens et actuels, poésie, chansons, contes et nouvelles

04 mai 2012

Elle revient


Elle avait la langue bien pendue
Les coudées franches
Elle avait les pieds dans les nues
Et sur les planches
Des deux mains elle prenait le temps
Par la manche
Et se retrouvait dans l’décor
De tout son corps

Forcément à l’aube elle avait
Les joues roses
Des béquilles quand le soir venait
Sur les choses
À force d’emmêler ses pinceaux
Comme tout l’monde
Elle se retournait sur le dos
La  Joconde

Pour les mirettes qu’elle n’avait pas
Dans sa poche
Elle avait chaussé des lunettes
Les plus moches
Mais devenue grande et syndiquée
Elle sut même
Prendre des vessies pour des lanternes
Sans problème

A l’heure d’se garer des voitures
Comme tout l’monde
Elle se résout de faire encore
Une p’tite ronde
Des quatre fers et de ses deux ailes
Tantôt elle freine, elle accélère
À tue tête et à cœur battant
ELLE VOUS AIME

2 commentaires:

Blogger Solange a dit...

Et bien tant mieux, nous l'aimons aussi.

lundi, 07 mai, 2012  
Blogger Julie Kertesz a dit...

Fantastique, tu la chanté aussi?
Peut-tu me l'envoyer par email?

jeudi, 17 mai, 2012  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil