Mots et couleurs

textes auto-biographiques anciens et actuels, poésie, chansons, contes et nouvelles

14 janvier 2011

les heures longues


Vendredi 7 janvier
Les heures longues
Les heures sont longues quand elles sont grises, pluvieuses …au dedans. Au dehors.
Longues la nuit quand elles se tassent sur l’oreiller sans pouvoir endormir leur malaise
Les heures sont longues quand on a tant vécu, qu’à la porte de la chambre, personne pour ouvrir, pour demander un service … si ce n’est les soignants, les infirmières, les docteurs, à moments précis et calibrés … Bien sûr, ils font leur travail, il faut le leur laisser faire … c’est plus poli …
Les heures sont longues quand elles n’intéressent plus personne ou presque.
On attend. On attend qu’elles finissent. Poliment.
On est fâché avec le temps. On aimerait avoir deux mots à lui dire mais il s’entortille dans les rideaux. ça n’a plus beaucoup d’importance. Bah !
On dit que les heures longues s’arrêtent à découvert à la fin du désert, qu’elles s’ouvrent sur un jardin. Tant mieux !
Les heures longues c’est comme des couloirs blancs mais tu ne sais pas où frapper

2 commentaires:

Blogger julie70 a dit...

et qui semblent interminables et menaçant quand le jambe devient lourd et on est tout seul à le parcourir.

vendredi, 14 janvier, 2011  
Blogger Solange a dit...

Longues et difficiles à vivre.

vendredi, 14 janvier, 2011  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil