Mots et couleurs

textes auto-biographiques anciens et actuels, poésie, chansons, contes et nouvelles

31 octobre 2015

le fruit accordé


Le fruit accordé


C’est le contraire d’un fruit défendu, tu cherches des équivalences, c’est un fruit inconnu soudain qui passe à portée de ta main, qui se montre, devient visible.
Au départ tu t’interroges : «  est-ce un fruit, un ballon ? » Tu penses à ces pelotes de crêpe que ton père ramenait de l’usine : les semelles de crêpe inusables avaient remplacé les semelles de cuir à ressemeler dans les années cinquante.
Le fruit te présente maintenant un intérieur éclaté après que tu l’aies essayé en ballon et montre des sortes de graines.
Tu le rencontres à nouveau le lendemain. Pas de doute possible ! ils sont si nombreux les fruits que tu regardes l’arbre de plus près, élève ton visage vers ses frondaisons d’automne, aperçoit, tout là-haut, un ballon similaire, un autre un peu plus bas. Et puis voici l’évidence de la chute d’automne, rassemblée dans la gouttière une collection de rondeurs verdâtres, mordorées.
-       le connaissez-vous ?-
-       no ! I don’t known
et de questionnement en questionnement, de visiteurs en visiteurs, tu reviens vers le guichet d’entrée où la préposée n’attend que de répondre aimablement en précisant l’orthographe :
Oranger des osages pour l’arbre et MACLURA pour le fruit

1 commentaires:

Blogger Solange a dit...

Je ne connais pas du tout ce fruit.

dimanche, 01 novembre, 2015  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil