Mots et couleurs

textes auto-biographiques anciens et actuels, poésie, chansons, contes et nouvelles

23 janvier 2013

suite en ut majeur


3- En témoin sur les côtés mais insensiblement prenant pied dans leur œuvre un croqueur  de scènes. Ne serait-ce pas Topolino  dont j’ai appris à reconnaître la patte leste dans une exposition en ce moment à la Chapelle du quartier haut ?
Un par un, cadencé, le coup d’œil sur le vif va de la scène au bloc de papier en une danse sûre. Un à un, deux par deux et de l’infini au détail les dessins tombent sur une table.
Généreux, insouciant du nombre, sous tous les angles, le dessinateur tourne et vire, reprend la station assise à niveau, emprunte une tache d’encre au pot disponible.
Le spectacle ce samedi n’était pas seulement dans la gestuelle des peintre et poète, mais aussi sur les visages, les mains …
Bien sûr une caméra filmait, je ne suis pas sûre que le film m’ apporterait autant que la scène vivante.



2 commentaires:

Blogger Julie Kertesz a dit...

Fantastic!

mercredi, 23 janvier, 2013  
Blogger Solange a dit...

Alors un beau spectacle à voir!

mercredi, 23 janvier, 2013  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil